Prestations d’agent anonyme

Nos clients souhaitent souvent réaliser certains objectifs avec leur propriété intellectuelle tout en préservant la confidentialité de leur stratégie commerciale. Dans ces cas, Bishop IP Investigations peut agir en qualité d’agent anonyme pour leur compte. Ces situations impliquent notamment l’acquisition de marques et noms de domaine.

Cependant, Bishop IP peut également aider sur d’autres questions de propriété intellectuelle où le client ne souhaite pas que son nom apparaisse dans les données publiques. Par exemple, nous déposons des demandes de marque, effectuons aussi des demandes d’annulations de marques, mettons en évidence des observations de tiers, faisons l’acquisition de dessins enregistrés et négocions des accords de coexistence pour nos clients.

Notre compréhension des questions juridiques, surtout celles qui touchent à l’acquisition d’actifs, assure le fait que nous puissions satisfaire les objectifs de nos clients. Beaucoup de marques que nous avons acquises pour le compte de nos clients sont devenus des marques familières.

Etudes de cas

Un client dans l’industrie électronique avait l’intention de lancer un nouvel appareil dans le monde entier, mais une entreprise américaine était propriétaire de marques qui pouvaient poser un problème. Bishop IP a été engagé pour contacter le propriétaire afin de racheter la marque. Suite à deux semaines de négociations intenses entre Bishop IP et les avocats de l’entreprise américaine, un accord a été trouvé et la marque a été transférée à une entité sous le contrôle de Bishop IP. Nous avons ensuite cédé la marque au client et le produit a eu un lancement réussi.

———-

Un client faisait un rebranding majeur mais n’avait pas déposé le nom de marque sélectionnée pour les domaines nationaux et génériques. Bishop IP a non seulement enregistré les noms de domaine disponibles sous le nom d’une entité anonyme, mais a aussi acquis ceux qui avaient été enregistré par de tiers. Malgré des contraintes de temps, nous avons pu acquérir les domaines génériques les plus importants quelques jours avant le lancement de la nouvelle marque.

 ———-

Un client dans le secteur sportif voulait introduire un nouveau logo pour une de ses marques. Ce logo ressemblait à un autre déjà enregistré dans une classe comparable. Le client voulant éviter de dévoiler sa stratégie commerciale, Bishop IP a été engagé pour contacter le propriétaire du logo et évaluer si celui-ci objecterait à l’utilisation de cette marque. Après que Bishop IP ait donné une explication de l’utilisation proposée, le tiers n’a manifesté aucune objection, ce qui a réconforté le client.